Les statistiques ne sont peut-être pas favorables, mais Kobe Bryant était l’un des joueurs les plus embrayés de tous les temps. Son décompte de huit batteurs-batteurs vainqueurs de matchs n’est amélioré que par Michael Jordan, qui en avait neuf. En 2010, ESPN a fait un sondage, où “Pour la neuvième saison consécutive, Bryant (79 pour cent) a également été sélectionné par les MJ comme le joueur qu’ils souhaitent le plus avec le jeu en jeu.”

Il était l’un des rares joueurs à avoir réussi à marquer deux buzzers-beaters dans le même match. Il a réalisé cet exploit lors de la saison 2004/04. C’était le dernier match de la saison et les Lakers affrontaient les Blazers au Rose Garden Arena de l’Oregon.

Avec seulement 15 secondes à jouer, Bryant a raté un trois lorsque les Lakers menaient 84-87. Il a ensuite commis une faute Ruben Patterson qui ne pouvait pas couler un seul coup franc. Huit secondes au compteur, le ballon a été encerclé par Kobe. Il était gardé par Patterson, qui s’était surnommé le Kobe-Stopper. Avec les mains de Patterson sur tout le visage, Kobe a lutté pour faire de la place malgré la fausse pompe. Ensuite, Kobe a fait ce que Kobe fait. Il a lancé un trois sauvage en tombant derrière et tout était net. Heures supplémentaires!

REGARDER: Kobe Bryant frappe deux des batteurs de buzzer les plus impossibles en un seul match

Un buzzer-beater? Kobe Bryant dit pourquoi pas deux

La première prolongation était à nouveau une impasse. Les deux équipes n’ont pu marquer que huit chacune. Ainsi, avec le début de la deuxième prolongation, les Blazers ont pris possession de la balle de saut. Le jeu a continué d’avant en arrière et avec 10 secondes à faire, Kobe a raté un sauteur très disputé et les Blazers ont immédiatement marqué à l’autre bout. 102-104, Blazers en hausse de deux points.

Avec 2,2 secondes restantes, les Lakers ont appelé à un temps mort. Avant de prendre le coup, les Blazers ont frappé Derek Fisher sur la passe entrante. Les Lakers n’avaient plus qu’une seconde. Alors que l’arbitre sifflait pour reprendre le jeu, Bryant a couru de la peinture à la ligne des trois points et a pris la passe. Il a lâché un tir en plein cintre en tombant. Rien que du net encore une fois. Des blazers embobinés, pour la deuxième fois dans le même match.

Les Lakers ont remporté une victoire en remportant 105-104. Bryant a terminé le match avec 37 points, huit rebonds et cinq passes. Avec cette victoire, les Lakers ont terminé leur saison avec 56 victoires et ont verrouillé leur position de deuxième tête de série.