L’entraîneur-chef de la LNH présente sa démission après un tollé controversé dans l’Ohio

Le départ rapide de l’entraîneur de la LNH stupéfie le monde ! La relation entre les Blue Jackets de Columbus de l’Ohio et leur entraîneur, Mike Babcock, est devenue amère, menant à sa démission. Auparavant, il avait fait la une des journaux après avoir été congédié par les Maple Leafs de Toronto en novembre 2019. Deux mois seulement après sa nomination au poste d’entraîneur, l’équipe a annoncé son départ.

La vidéo préférée des États-Unis aujourd’hui

Cette démission fait suite à l’enquête menée par l’Association des joueurs de la LNH sur sa conduite. Plongeons dans cet article pour découvrir la cause profonde qui a conduit à ce changement soudain dans le paysage des entraîneurs de la LNH.

Les allégations portées contre l’entraîneur de la LNH Babcock et leurs conséquences

La controverse et l’événement qui a conduit à la démission de Babcock sont centrés sur le prétendu exercice au cours duquel il aurait demandé aux joueurs de lui montrer leur téléphone en partageant leurs photos. Suite à cela, il aurait continué à afficher le contenu dans son bureau via Airplay. Parmi les joueurs, le capitaine des Blue Jackets, Boone Jenner, a été invité à montrer ses photos personnelles.

VIDÉO : L’entraîneur de football Matt Campbell enragé par l’échange d’après-match a dû être empêché par la police d’affronter un fan

Même si Jenner et Babcock ont ​​tenté de minimiser la gravité de l’événement tandis que Johnny Gaudreau a rapidement défendu l’entraîneur, la controverse a finalement conduit à la démission de Babcock. Le directeur général de l’équipe, Jarmo Kekalainen, a déclaré dans un communiqué à propos de la démission : « C’était une décision difficile de la part de tout le monde, mais nous avons jugé nécessaire de nous assurer que notre concentration reste sur les joueurs et la saison à venir de l’équipe. » Babcock, bien que déçu de ne pas être en mesure d’entraîner l’équipe et de terminer le travail qu’il avait commencé, a souhaité bonne chance à l’organisation pour des performances exceptionnelles au cours de la saison à venir.

L’héritage terni de Babcock a mené à l’implication de l’AJLNH

Sa démission des Blue Jackets de Columbus marque un moment important dans la carrière de Babcock. Autrefois considéré comme une figure respectée, réputée pour ses tactiques de maître au hockey, cette controverse a amené les propriétaires de Columbus à exprimer une immense frustration. Cependant, Babcock a exprimé sa reconnaissance du fait que sa présence devenait une distraction pour l’équipe. En conséquence, son départ était dans le meilleur intérêt de l’équipe.

Sa démission a mis fin à sa longue et réussie carrière d’entraîneur, ornée de 700 victoires en carrière. Babcock remporte une victoire recommandable en se classant au 12e rang des victoires d’entraîneur de la LNH.

Fournir des commentaires nous aidera à améliorer votre expérience.

Vous avez apprécié votre lecture ? Faites-nous savoir dans quelle mesure vous êtes susceptible de recommander Parlersport à vos amis !

Marty Walsh, directeur exécutif de l’Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey (AJLNH), avait organisé une réunion élaborée avec les joueurs des Blue Jackets. Le résultat de la réunion conjointe entre la LNH et l’AJLNH a conduit à l’annonce du nom de Pascal Vincent comme remplaçant de Babcock.

Alors que les Blue Jackets de Columbus entament un nouveau chapitre de leur parcours avec la prise de poste de Pascal, la LNH réfléchit à l’importance d’un environnement d’entraînement positif et respectueux. Le sport professionnel doit établir des limites saines entre les joueurs et les entraîneurs pour éviter de telles controverses.