Carlos Sainz sabote une course à domicile terne pour défendre la merveilleuse origine de Michael Schumacher

Vous avez entendu parler d’idées bizarres ? Celui-ci vient directement d’un esprit F1 au rythme rapide ! Carlos Sainz allume les discussions en dehors de la grille avec une proposition à la fois amusante et intrigante : une course annuelle des pilotes de F1. Le lieu? Un circuit mythique. Les voitures? Formule 3 ! Prêt, prêt, vroom ? Mais attendez, avant de penser qu’il s’agit d’une course dans la cour, non ! Désolé de vous l’annoncer, mais cette fois, Imola ou sa course à domicile, Barcelone, ne figure pas sur le calendrier de Sainz.

La vidéo préférée des États-Unis aujourd’hui

Dans le même ordre d’idées, tout le monde a également son avis sur le meilleur pilote. Mais entre les moteurs rugissants et les sponsors tape-à-l’œil, peut-on vraiment dire qui est le meilleur pilote et qui pilote simplement la meilleure voiture ? Sainz a laissé tomber cette pépite d’or lors d’une conversation décontractée sur le podcast P1 avec Matt et Tommy, suggérant que c’est peut-être la voiture qui a volé la vedette aux pilotes. Carlos a également indiqué que sa course à domicile en Espagne produisait un ordre prévisible avec peu de pilotes entre eux, perdant ainsi l’élément de suspense.

« Je pense qu’une fois par an, nous devrions tous aller à Macao et courir en F3, [have] 20 pilotes de F1 là-bas », a franchement suggéré Sainz (et nous sommes tous excités, n’est-ce pas ?). « Je pense que c’est différent à Macao. À Macao, il pourrait y avoir plus de différences [among drivers] », a ajouté Sainz.

Alors, le lieu ? Macao ? Ah, le circuit Guia ! Un endroit où les nerfs sont mis à rude épreuve, où les légendes se créent et où un conducteur peut marquer ces cinq points de Super Licence. Si vous vous interrogez sur l’engouement autour du Grand Prix de Macao, considérez-le comme le Poudlard des circuits de course. Le succès ici peut jeter un sort sur votre carrière de pilote junior comme aucun autre ! Envie de voir quelques grands noms qui ont réussi cette ultime épreuve ? Senna, Coulthard et le duo Schumacher – Ralf et Michael – ont tous tenu haut le trophée à Macao. La victoire de Michael, si vous vous en souvenez, a eu un petit drame mettant en vedette le futur rival de F1, Mika Hakkinen. Souvenirs!

Mais alors que l’Espagnol a des visions de champions de F1 s’affrontant à Macao, plus près de chez lui, il semble qu’il y ait une autre course hors piste qui capte l’attention de tous.

Carlos Sainz dévoile le drame des contrats au milieu de la frénésie Ferrari !

Carlos Sainz, de Ferrari, souvent vu jouer un air mélodieux en tant que second violon de Charles Leclerc, a fait un sacré parcours. Des critiques aux rebondissements au rythme d’un champion, cela a été des montagnes russes pour l’Espagnol.

Avec 12 millions de dollars en poche chaque année, Sainz semblait prêt à rester chez Ferrari jusqu’à la fin de 2024. Mais tenez vos chevaux cabrés ! L’homme lui-même fait allusion à quelques pépins au cours de ses journées décalées. Une interview avec AS l’a fait chanter sur l’époque où, apparemment, les critiques se trompaient complètement dans leurs paroles. « Je n’étais pas si mauvais quand j’ai été critiqué, et je ne le suis pas non plus maintenant », a-t-il fait remarquer. Maintenant, le moulin à rumeurs brasse ses propres mélodies avec des rumeurs selon lesquelles Sainz pourrait potentiellement prendre le train en marche d’Audi en 2026. Serait-ce le refrain des frustrations de Sainz Sr. à l’égard de l’ensemble de Fred Vasseur ?

Fournir des commentaires nous aidera à améliorer votre expérience.

Vous avez apprécié votre lecture ? Faites-nous savoir dans quelle mesure vous êtes susceptible de recommander Parlersport à vos amis !

Soyez instantanément informé des actualités F1 les plus chaudes via Google ! Cliquez sur Suivez-nous et appuyez sur l’étoile bleue.

Suivez-nous

Alors que les experts réfléchissent aux actes passés du maestro pour prédire le prochain mouvement de Ferrari, une chose est sûre : le duo Sainz et Leclerc atteint toutes les bonnes notes, du moins professionnellement. Sainz va-t-il rester ? Est-ce qu’il ira ? Seul le temps nous révélera le prochain morceau de cette playlist F1 ! D’ici là, gardez vos capteurs de potins en état d’alerte !